Lama Tsondru Sangpo

Lama Tsondru Sangpo

Lama Tsondru Sangpo est le père de l’association ; mais avant celle-ci, en 1981, il avait fondé l’école de peinture sacrée tibétaine à Rangbull, près de Darjeeling.

En 1959, Lama Tsondru Sangpo est arrivé avec l’ensemble des réfugiés en Inde. À Bénarès, il suit un cursus d’études supérieures en théologie, grâce auquel il se distingue. En plein cycle d’études, Sa Sainteté Dudjom Rinpoché lui demande de se consacrer à la peinture. Reconnu comme la réincarnation d’un important peintre, il devient rapidement un maître confirmé.
Par la suite, alors qu’il n’est âgé que d’une vingtaine d’années, il dirige de nombreux chantiers, dont le programme de fresques du stupa de Timphu, capitale du royaume du Bhoutan, en l’honneur du Roi Jigmé Sangyé Dordjé, et commandé par la reine mère. Très vite le projet d’une école devient une évidence et, celle-ci voit le jour dans le monastère établi par son père à leur arrivée en Inde.

Après 20 années passées à s’occuper du monastère et de l’école, Lama Tsondru est invité à enseigner aux États-Unis. Dès 2001, accompagné de toute sa famille, il s’y installe avec la bénédiction de Sa Sainteté Chatral Rinpoché, son maître et père spirituel. Toutefois, bien que bénéfique à de nombreux êtres en Amérique, ce départ a nécessité une réorganisation logistique et financière du monastère afin que celui-ci continue à jouer pleinement son rôle.