Paro, Thimphu, Punakha, Trongsa, Jakar et la vallée du Bumthang

Du 20 août au 1er septembre 2018
13 jours

Présentation de la destination

Le Bhoutan est ce petit royaume niché dans un écrin d’Himalaya oriental,
où force des traditions spirituelles du bouddhisme Vajrayana et ouverture au monde moderne se mêlent
pour donner naissance à une destination haute en couleurs.

La proximité avec les populations locales, la plongée dans l’iconographie tantrique « vajrayana » (véhicule de diamant)
et la découverte des paysages grandioses font de ce pays un Shangrila, paradis mythique, à découvrir absolument.

Programme

J01 – Lundi 20 août 2018
Paris – Delhi

 Le matin vol pour Delhi par un vol direct.
Transfert de l’aéroport vers l’hôtel.
Nuit à l’hôtel à Delhi.

 

 J02 – Mardi 21 août 2018
Delhi – Paro

 Dans la matinée départ pour l’aéroport et vol pour Paro, via Katmandou, Bagdogra ou Calcutta.
Déjeuner à Paro ou collation à bord ? *
Transfert de l’aéroport vers l’hôtel.
Fin d’après-midi libre.
Dîner et nuit à l’hôtel à Paro.
(Altitude 2 200 mètres).

 

J03 – Mercredi 22 août 2018
Paro

 La ville de Paro est le siège du district de Paro. Elle est traversée par la rivière Paro Chhu. Cette cité est parsemée de nombreux sites sacrés du bouddhisme himalayen et de monuments historiques.
La découverte de la ville commencera par la visite du Rinpung Dzong, « la forteresse des joyaux amoncelés ». Un petit temple fut construit au XVe siècle par le Lama Drung Drung Gyal auquel il ajouta une forteresse par la suite. Au cours du XVIIe siècle l’ancien Dzong (monastère-forteresse) fut détruit pour être reconstruit, agrandi et reconsacré afin de devenir le centre monastique et administratif de la région de l’ouest du Bhoutan. Puis, une promenade dans le marché de Paro sera l’occasion d’aller à la rencontre des bhoutanais.
Pour finir, la visite du musée national du Bhoutan, situé à proximité de l’ancienne tour de guet Ta Dzong, permettra de découvrir la finesse de l’art bhoutanais, en particulier la statuaire en bronze et les peintures. Les collections de ce musée regroupent des œuvres couvrant plus de 1 500 ans de l’héritage culturel du Bhoutan.
Déjeuner en cours de visite.
Dîner et nuit à l’hôtel à Paro.

J04 – Jeudi 23 août 2018
Paro

Départ pour la journée pour l’excursion au Taktsang Lhakhang, « la tanière du tigre », le plus célèbre des monastères bouddhistes du Bhoutan, accroché à une falaise dominant la vallée de Paro.
C’est en ces lieux que Padma Sambhava (Guru Rimpoché) arriva au VIIIe siècle, en provenance du Tibet, sur le dos d’une tigresse afin d’introduire le bouddhisme tantrique au Bhoutan. Il s’isola plusieurs années dans la grotte située dans la falaise au-dessus du monastère afin de méditer. Un premier monastère fut fondé par ses disciples au IXe siècle.
Déjeuner en cours de visite.
Dîner et nuit à l’hôtel à Paro.

J05 – Vendredi 24 août 2018
Paro – Thimphu

Poursuite de la découverte de la ville par la visite du Drukyel Dzong, construit au XVIIe siècle pour commémorer la victoire sur une invasion en provenance du Tibet.
Ce monastère-forteresse a été en partie détruit par un incendie en 1950.
Puis, visite des temples jumeaux de Kyichu Lhakhang. Le temple Jowo de Kyichu, un des plus anciens du Bhoutan, a été construit au VIIe siècle par l’Empereur tibétain Songsen Gampo. En 1971 un nouveau temple, commandité par Dilgo Kyentse Rimpoché, fut construit dans l’enceinte de Kyichu.
Départ pour Thimphu. En cours de route arrêt photos au Tachogang Lhakhang, où Tangtong Gyelpo fit construire au XVe siècle un temple, ainsi qu’un pont suspendu au-dessus de la rivière Paro Chhu.
Déjeuner en cours de visite.
Dîner et nuit à l’hôtel à Thimphu.
(Environ 60 km, altitude 2 400 mètres).

J06 – Samedi 25 août 2018
Thimphu

Thimphu est devenue la capitale du royaume du Bhoutan en 1951. La ville s’est fortement développée depuis cette date, la population atteignant aujourd’hui plus de 100 000 habitants. Elle est située sur les rives de la rivière Wang Chhu. La découverte de la ville commencera par la visite du Tashichho Dzong, « la forteresse de la doctrine de bon augure », qui a toujours été le siège du « Dharma Raja », le chef du gouvernement civil du Bhoutan. Fondé au XIIIe siècle, puis remanié au XVIIe siècle, il regroupe aujourd’hui le siège du gouvernement, les ministères, l’assemblée nationale et la résidence d’été du chef religieux du royaume.
La découverte du mémorial Chorten, construit en 1974 en l’honneur du troisième Roi du Bhoutan, sera l’occasion de côtoyer la ferveur religieuse des bhoutanais circumanbulant autour du monument et de découvrir la richesse et la complexité de l’iconographie tantrique. Puis, la visite de l’institut des arts traditionnels permettra de nous familiariser avec les techniques ancestrales de l’art bhoutanais. Ensuite, sur le site du Bouddha Dordenma, découverte de la gigantesque statue en bronze du Bouddha Chakiamouni qui domine majestueusement la vallée. Pour finir, découverte du Dzong de Simtokha, « le palais des enseignements tantriques au sens profond ». Ce petit Dzong, construit au XVIIe siècle, a conservé sa structure originelle. Il abrite des chefs d’oeuvre de
la statuaire bhoutanaise dans le couloir de circumambulation. Il est aujourd’hui un centre d’enseignement religieux.
Déjeuner en cours de visite.
Dîner et nuit à l’hôtel à Thimphu.

 

J07 – Dimanche 26 août 2018
Thimphu – Punakha

Départ vers l’est en direction de Punakha par le col de Dochu La (3 140 mètres) qui, si le temps est dégagé, permettra d’apercevoir certains des sommets de l’Himalaya. Aux environs de Punakha, à proximité d’un petit village, se trouve le Chimi Lhakhang, « le temple de la fertilité ». Il a été construit au XVe siècle et il est dédié au « fou divin», le Lama Drukpa Kunley. Le monastère est le reposoir d’un phallus en bois, amené du Tibet par Drukpa Kunley, qui est utilisé pour bénir les pèlerins, et plus particulièrement les femmes désirant avoir un enfant.
Punakha fut la capitale du Bhoutan avant son transfert à Thimphu. La ville est située au coeur de la vallée de Lobeysa et est traversée par les rivières Pho Chhu et Mo Chhu. Le climat est doux l’hiver et chaud l’été, ce qui permet aux bhoutanais d’y cultiver du riz.
Découverte du Dzong de Punakha, « le palais du grand bonheur ou de félicité », (Dzong d’hiver) construit au XVIIe siècle au confluent des rivières Pho Chhu et Mo Chhu. Il abrita le centre administratif et le siège du gouvernement avant le transfert de la capitale.
C’est un des plus anciens et des plus
majestueux Dzong du Bhoutan. Il conserve en son sein des reliques précieuses.
Déjeuner en cours de visite.
Dîner et nuit à l’hôtel à Punakha.
(Environ 80 km, altitude 1 300 mètres).

J08 – Lundi 27 août 2018
Punakha – Phobjkha – Trongsa

Départ pour la vallée glaciaire de Phobjikha, appelée aussi vallée de Gangteng, qui éblouie par ses paysages grandioses. Elle voit arriver fin Octobre début Novembre les grues à cou noir qui migrent pour l’hiver en provenance des hauts plateaux du Tibet. Une partie de la vallée a été classée réserve naturelle.
Au coeur d’un village traditionnel se trouve le Gangtey Gompa, important monastère de tradition bouddhiste tantrique de l’école Nyingmapa. Les premières traces de construction remontent au début du XVIIe siècle, basé sur des prophéties de Pema Lingpa datant du XVe siècle. Le monastère est survolé par les grues à cou noir, qui en font trois fois le tour, lors de leur migration au Bhoutan puis lors de leur retour vers le Tibet.
Poursuite vers Trongsa par le col de Pele La (3 350 mètres) dans la chaine des montagnes noires.
Avant d’arriver à Trongsa, nous nous arrêterons pour visiter le Chorten de Chendebji. Il a été construit au XVIIIe siècle par Tshering Wangchuk sur le modèle du grand Chorten de Bodhnath dans la vallée de Katmandou au Népal.
Déjeuner en cours de visite.
Dîner et nuit à l’hôtel à Trongsa.
(Environ 170 km, altitude 2 200 mètres).

J09 – Mardi 28 août 2018
Trongsa – Jakar
(vallée du Bumthang)

Trongsa, qui signifie « nouveau village » en bhoutanais, est le berceau de l’actuelle famille royale. La petite ville est située au-dessus de la gorge de la vallée de la rivière Mangde Chhu et est dominée par la chaine des montagnes noires. La découverte de la ville commencera par la visite du Dzong de Trongsa, un des plus impressionnants du Bhoutan, qui fut longtemps le verrou entre la partie occidentale et la partie orientale du pays. Un premier temple fut construit à cet endroit au XVIe siècle, puis un premier Dzong fut édifié au XVIIe siècle. Plusieurs autres bâtiments furent érigés tout au long du XVIIIe siècle et agrandis par la suite. Il comprend actuellement une vingtaine de monuments, abritant des fresques et des sculptures. La visite du Ta Dzong permettra de jouir d’une vue exceptionnelle sur le Dzong de Trongsa,
ainsi que sur les paysages autour la ville. Le musée met en valeur l’art bouddhiste et expose des objets ayant appartenus à la lignée de la famille royale. Départ pour la vallée du Bumthang par le col de Yutong La (3 300 mètres), qui sera encore l’occasion de découvrir des paysages grandioses. Le Bumthang, « la plaine ayant la forme d’un boumpa (vase rituel) », considéré comme le coeur du pays, conserve ses moeurs et ses valeurs ancestrales. Jakar est la ville principale de la vallée. Visite du Dzong de Jakar, « Dzong de l’oiseau blanc », dont le nom provient du mythe de sa fondation indiquant qu’un oiseau blanc désigna l’endroit le plus propice à la fondation d’un monastère. Il fut construit au XVIe siècle et il abrite des peintures tantriques tibétaines.
Déjeuner en cours de visite.
Dîner et nuit à l’hôtel à Jakar.
(Environ 70 km, altitude 2 600 mètres).

J10 – Mercredi 29 août 2018
Jakar (vallée du Bumthang)

Poursuite de la découverte de la vallée par la visite du temple de Jambey Lhakhang, appelé aussi temple de Maitreya, le futur Bouddha. Il est un des plus anciens et des plus sacrés du Bhoutan. Selon la légende, il ferait partie des 108 temples construits en un seul jour au VIIe siècle par l’Empereur tibétain
Songsen Gampo afin de pouvoir terrasser définitivement une démone.
Puis, une promenade nous conduira jusqu’au Kurjé Lhakhang, « le temple de l’empreinte ». Le plus ancien des temples de ce monastère fut construit au XVIIe siècle au-dessus d’une grotte où Padma Sambhava médita et y laissa la marque de son dos dans la paroi de la roche.
Ensuite, découverte du monastère de Thangbi Lhakhang, construit au XVe siècle et dont la chapelle principale est dédiée aux Bouddhas du passé, du présent et du futur. Une visite  du village autour du monastère permettra de se rendre compte de la rudesse et de l’austérité de la vie dans ces régions.
Pour finir, visite du monastère de Tamshing, le plus important lieu de culte du bouddhisme tantrique de l’école Nyingmapa du Bhoutan. Il a été construit au début du XVIe siècle par Pema Lingpa, avec l’aide de khandromas (divinités féminines du bouddhisme tantrique) pour la réalisation des statues. Il conserve en son sein d’intéressantes fresques.
Déjeuner en cours de visite.
Dîner et nuit à l’hôtel à Jakar. 

J11 – Jeudi 30 août 2018
Jakar – Paro

Dans la matinée transfert à l’aéroport et vol pour Paro. Arrivée à Paro dans la matinée ou l’après-midi ?
Déjeuner à Paro ou collation à bord ?
Après-midi consacrée à une promenade dans Paro ou ses environs ?
Déjeuner en cours de visite.
Dîner et nuit à l’hôtel à Paro.

J12 – Vendredi 31 août 2018
Paro – Delhi

Dans la matinée transfert à l’aéroport et vol pour Delhi, via Katmandou, Bagdogra ou Calcutta. Arrivée à Delhi en fin de matinée ou l’après-midi ?
Déjeuner à Delhi ou collation à bord ?
Après-midi libre.
Dîner et mise à disposition de chambres de courtoisie à l’hôtel à Delhi.
Transfert à l’aéroport.

J13 – Samedi 1er septembre 2018
Delhi – Paris

Envol pour Paris.